Stage de transformation du miel

Prochains stages  pour 2021: 

Du 25 au 29 janvier 2021 (reste 1 place)

Du 8 au 12 fevrier 2021 (reste 1 place)

Du 25 au 29 février 2021 (complet )

En 1998 je me suis installé comme apiculteur professionnel avec   200 ruches. Auparavant j’étais pâtissier .

Après avoir réussi le CAP de pâtissier-chocolatier -confiseur-glacier, j’ai travaillé dans l’artisanat ,puis dans la restauration de luxe à l’étranger. En devenant apiculteur c’est tout naturellement que j’ai utilisé une partie du miel pour le transformer , et ainsi mieux le valoriser.

En 20 ans j’ai essayé plusieurs recettes de pains d’épices , de gâteaux secs (sablé, cookie…), gâteaux moelleux (financier, pavé au miel..) et j’ai aussi mis au point une recette de nougat blanc tendre , nougat noir , ainsi qu’un caramel au miel . J’ai aussi fabriqué des pâtes à tartiner (amande, noisette, sésame, noix de cajou, chocolat…). J’ai fait beaucoup d’essais, me suis souvent trompé, aujourd’hui  mon expérience peux vous aider.

Je commercialise ces produits, ainsi que le miel et la propolis , soit en vente direct , soit en magasin. Grâce à la transformation du miel , je peux vivre dignement de mon travail, même  les années ou la production de miel est moins bonne. A travers des échanges j’ai donné des recettes et des tours de mains à des collègues apiculteurs , aujourd’hui certains en  tirent un revenu substantiel.

Le stage s’adresse à

  • Tout les apiculteurs désireux de mieux valoriser leur production.
  • Au personne en formation apicole.
  • Au pâtissier ou cuisinier désirant travailler avec le miel 
  • A tous les curieux et gourmand de miel !!

PROGRAMME DU STAGE: 5 jours. Nombre de participant limité à neuf

♦ Pains d’épices  (nature, orange, citron , figue, raisin, chocolat, noisette, amande, ortie) cuits au four à bois, ou dans une four électrique.Soit en barquette , soit en gros à la coupe  de 5 à 10 kg.

♦ Nougat blanc moelleux: amande, noisette, pistache ou sésame, orange. 

♦ Nougat noir aux amandes.

♦ Gâteaux secs: sablés, cookies.

♦ Caramel au miel.

♦ Pâte à tartiner au miel.

Chocolat au miel. 

♦Bonbons au miel

♦Barres au céreales et au miel

♦ Propolis à mâcher, teinture de propolis, miel à la propolis.

♦ Hygiène, législation, matériel, labellisation.

♦ Critère économique et commercial.

Après le stage chaque participant repartira avec les recettes, les tours de mains. Il saura quel matériel , et produit utiliser, comment mieux vendre.

Pour tous les  agriculteur,apiculteurs, ou les personnes en formation agricole , la prise en charge se fait avec le fond de formation VIVEA .Pour les salariés, artisans, commerçant, des prise en charges sont possible, contacter Alain au 06 75 93 44 03

Preparation du nougat

                                                       

4 réponses à Stage de transformation du miel

  1. Martin dit :

    Bonjour
    Je suis cruellement salarié d une entreprise n appartenant pas au milieu agricole. Est ce que ce stage peut être pris en charge grâce au CPF ?
    Par avance merci

    • alain dit :

      Les stages ne sont pas eligible au CPF

      Mais il sont finançables par VIVEA le fond de formation agricole

      Pour tout renseignements vous pouvez m’appeler au 06 75 93 44 03

      Bien cordialement

      Alain Condon
      Apiculteur et formateur

  2. PHEULPIN dit :

    Bonjour Monsieur,

    Je travaille actuellement à 100 % en milieu hospitalier et souhaiterait rejoindre mon mari dans la miellerie que nous avons ouvert il y a 3 ans avec des hauts et des bas pour l’instant puisqu’il est tout seul à s’en occuper. De plus, nous avons perdu 80 % de notre rucher il y a 2 ans (avions 40 ruches, passé l’hiver 7 ruches sont restées).
    Il y a 4 ans je me suis formée à l’apiculture (Oise), nous avons déménagé (21) en 2014 pour les études de nos enfants. J’ai retrouvé du travail et ayant donné le goût de la ruche à mon mari, il s’est lancé après être retourné à l’école par le biais de la chambre d’agriculture de notre département (pour passer le BPREA) pendant un an.
    Aujourd’hui je souhaiterais le rejoindre, avec beaucoup de craintes, car je ne sais pas par quel bout commencer mes recherches, les idées sont là, mais la peur de laisser un travail qui, il faut bien le dire fait bien bouillir la marmite, et peut être ne pas avoir de salaire au début me fait très peur. J’ai pour but de vendre mon miel de façon ambulante, également de faire des marchés, de créer des partenariats avec des structures hôtelières et également des communes… Depuis le début j’ai envie de transformer le miel, amener d’autres saveurs que le simple pain d’épice, aire de la confiserie, car pour l’instant je vends de temps en temps sur 2-3 marchés quand l’occasion se présente (SIREN officiel pour mon mari comme pour moi).
    Faire votre stage me permettrait de me projeter plus loin et échanger avec d’autres apiculteurs serait peut être un bon départ. Je pensais le faire en février 2021, mais dois-je le faire à ce moment-là ? je me pose beaucoup de questions car avant de lâcher mon employeur il faut vraiment que mon projet tienne la route ?
    Je ne sais pas si je peux bénéficier du fond VIVEA et si je dois faire appel au fond VIVEA de mon département ou du vôtre ?
    Pouvez-vous me dire si ces stages auront lieu également à partir de novembre 2021 ?
    Suis-je obligée de réserver un gîte (car si je n’ai pas de prise en charge je devrai payer le stages dans sa totalité + gîte) et est-il possible d’être logé chez l’habitant moyennant bien sûr un coût plus modique.
    Je vous remercie de vos conseils et de vos réponses,

    Bien cordialement.

    LP

    • alain dit :

      Bonjour,

      Pour tout renseignements concernant les stages , vous pouvez m’appeler au 06 75 93 44 03

      C’est plus simple et conviviale de parler de vive voix

      Bien cordialement

      Alain Condon
      Apiculteur et formateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trouver le nombre manquant pour poster *